le bonheur c'est quand vos actes
sont en accord avec vos paroles
Le monde déteste le changement c'est pourtant la seule chose qui lui a permis de progresser
Si tu traverses l'enfer ne t'arrête pas
Winston Churchill
On peut aussi bâtir quelque chose de beau
avec les pierres qui entravent le chemin
Goethe
la vie offre toujours deux pentes
on grimpe ou on se laisse glisser
Deux amis de toujours
La clé du succès : croire en ses capacités
Il n'y a que deux conduites avec la vie
ou on la rêve ou on l'accomplit
René Char

Étonnant non ? Comment la chance peut-elle se travailler ? N'est-elle pas hors de notre volonté ? N'est-ce pas de toute façon un bon ou mauvais "coup du sort" sur lequel nous n'avons aucune prise ?

La chance, une probabilité

Encore une fois, regardons sa définition (Larousse) : possibilité, probabilité que quelque chose d'heureux nous arrivent.

Probabilité : indice qui rend quelque chose probable, qui est envisageable.

Ah ce français, quand on y regarde de près, il nous dit tout ce qu'on veut savoir !

La fameuse publicité ne dit-elle pas que 100% des gagnants ont joué au loto ! : on est donc bien dans les probabilités.

Donc si la chance est une probabilité, peut-on l'augmenter ?

La chance, un hasard

Une autre définition de la chance est : faveur du sort, issue heureuse de quelque chose, situation favorable de quelqu'un.

Et oui, chacun le sait, le sort peut nous être favorable ou non. Certains jouent au loto depuis 30 ans sans jamais avoir gagné, d'autres jouent une seule fois et ramasse le gros lot !

Et on sait aussi que plus on joue, plus on a de "chance" de gagner.

Certes, on ne peut pas "obliger" la chance, mais on remarque qu'il existe bien un moyen d'augmenter la probabilité d'avoir de la chance.

La chance et les philosophes

En grec, TYCHÉ, c'est à dire "chanceux" est la racine du mot (que je ne saurais écrire) signifiant "atteindre la cible". Tyché est associé à la notion de succès et de réussite personnelle.

Bien d'autres avant nous ont philosophé (bien mieux) sur cette notion de chance, de "bonne fortune". Les philosophes grecs ont souvent associé les mots "fortune" (pas celle du Loto, quoique ...) et "hasard". Puis la religion chrétienne a remplacé le mot fortune par celui de "providence" où la chance (ou malchance) serait uniquement d'origine divine.

On prête à Sénèque cette phrase : "la chance n'est que la conjonction de la volonté et de circonstances favorables".

Pour Descartes, "le Bonheur (heur = chance) est à construire, il ne découle pas du hasard".

Pour Kant : "Le Bonheur dépend davantage de la chance que d'une discipline de vie. Le bonheur consiste à savoir saisir la chance au moment où elle passe.

Pour Louis Pasteur : "La chance ne favorise que les esprits bien préparés"

On voit bien ici que d'autres avant nous ont su discerner dans la chance, non seulement un coup du hasard, mais une intervention volontaire, nécessitant de s'y "préparer" pour mieux "atteindre sa cible"

La chance est-elle donc autre chose qu'un "coup du sort" heureux ou malheureux, qu'un "hasard incertain".

Commencez-vous à comprendre ce qui va vous permettre d'augmenter vos chances ?

Lire la suite

Copyright : AMAXA - 2015 Tous droits réservés
Consulting - Coaching professionnel
Aquitaine - Landes - Dax

Réalisation du site : GIXIA
Agence de communication

Mentions légales  l  Déontologie  l  Administration

Suivez moi ...

icone facebookicone googleplusiconelinkedinicones viadeoicone twiter